Pratiques commerciales scandaleuses réalisées par certains magasins d’animaux !

Lors du week-end du « Black Friday » qui s’est tenu mi-novembre , le magasin en question a estimé naturel de participer à ces journées promotionnelles en proposant « trois pythons pour le prix de deux ». Ce type de pratique pousse à l’achat compulsif de nouveaux animaux de compagnie,  entraînant les clients à acheter ces animaux sur un coup

Acharnement juridique et politique injustifié contre le projet de Marina sur le bassin de Biestebroeck

La zone du canal est en pleine mutation au profit des Bruxellois. A Anderlecht, de nombreux projets évoluent positivement et rapidement. Cependant, à l’heure actuelle, le projet de port de plaisance rue Vander Bruggen fait l’objet d’un blocage suite à un recours purement idéologique d’Inter Environnement (à Anderlecht seuls les projets bas de gamme seraient

Satisfait d’avoir pu soutenir le Westland dans leur futur projet !

Je les ai accompagnés dans le cadre de leurs demandes de permis, en vue de voir émerger le meilleur projet possible. J’ai également insisté afin que cette mue prenne tout son sens au travers d’une attention particulière apportée à la qualité et à la diversité des commerces implantés. J’espère avoir été entendu car les qualités

Ma proposition pour l’instauration d’un bureau d’accueil des primo-arrivants à Anderlecht !

Je suis heureux que ma proposition concernant la possibilité d’accueillir un bureau d’accueil pour Primo-Arrivants ait été votée à l’unanimité au Collège d’Anderlecht ! Nous voyons qu’il est encore possible de mener une opposition politique constructive, forte de propositions concrètes.  Voici l’article de la DH du 25 janvier.

Avec le renoncement du projet de terminal Ro-Ro, le Gouvernement prépare le secteur des revendeurs de voitures à un lent étranglement

La DH se fait l’écho de mon interpellation du Ministre Président Vervoort sur la question de l’abandon du projet de terminal RO-RO sur l’avant port. Ce terminal aurait permis de concentrer le secteur des voitures de seconde main en zone portuaire et donc de libérer la ville d’activités impactantes sur l’environnement urbain et en terme