Interpellation de Monsieur Gaëtan VAN GOIDSENHOVEN, Député, adressée à M. Rudi VERVOORT, Ministre-Président du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, chargé des Pouvoirs locaux, du Développement territorial, de la Politique de la Ville, des Monuments et Sites, des Affaires étudiantes, du Tourisme, de la Recherche scientifique et de la Propreté publique,

concernant « les murs de quai au Port de Bruxelles ».

M. Gaëtan Van Goidsenhoven (MR).- L’attractivité du canal pour ses utilisateurs dépend fortement de la présence ou non de murs de quai adaptés aux besoins de la navigation.

Dès lors, les responsables du Port de Bruxelles se doivent d’assurer un entretien régulier des murs de quai, mais aussi de procéder à certains aménagements de nouveaux murs aux endroits les plus porteurs en termes de développements futurs.

J’ai pris bonne note des diverses ambitions du gouvernement en termes de développement d’activités autres que portuaires en divers lieux le long de la voie d’eau. Le groupe MR soutient du reste le développement de la mixité dans ces quartiers densément peuplés qui la jouxtent.

Cependant, le rôle du Port, en tant qu’acteur majeur dans le transport des marchandises, se doit d’être préservé et même développé.

C’est dans ce cadre que je souhaite que les membres de notre commission puissent davantage être informés au sujet des politiques mises en œuvre en matière d’entretien et de développement des murs de quai le long de la voie d’eau.

Pouvez-vous nous renseigner quant à la fréquence des inspections de routine des murs existants ? Sur le terrain, quels sont les principaux problèmes constatés ? Qu’en est-il des budgets nécessaires chaque année pour les réparations ? Pour ce faire, la Région accorde-t-elle des moyens spécifiques au Port afin de préserver le bon usage de ces murs de quai ?

Pour ce qui concerne ensuite le développement et l’augmentation de ces murs, il s’agit là d’un véritable enjeu stratégique pour le Port. Il me revient que certains nouveaux aménagements sont décidés afin d’augmenter le nombre des terrains portuaires utilisables. Pouvez-vous nous en dire plus au sujet de leur localisation ? Où, précisément, sont envisagés les travaux à votre initiative pour y construire de nouveaux murs de quai permettant d’accueillir des activités portuaires ?

Quelle est la nature des activités économiques ensuite envisagées ? Quelles sont les raisons de ces choix stratégiques ? Dans quels délais estimez-vous que ces différents travaux seront réalisés ?

Viser une augmentation de la longueur des murs de quai utilisables pour les bateaux n’est évidemment pas un but en soi. Cela s’inscrit dans le cadre des missions dévolues au Port de Bruxelles, visant à soulager Bruxelles d’une partie du trafic routier de marchandises qui empoisonne bien souvent la vie dans nos quartiers.

À cet égard, j’aurais souhaité vous entendre à propos des objectifs stratégiques en ce qui concerne l’augmentation des volumes de trafic de marchandises transportées par voie d’eau. Quels sont-ils ? Quels sont les tonnages visés et dans quels délais ? Le but est de soulager d’autant plus notre espace public de la circulation des poids lourds. 

M. Rudi Vervoort, ministre-président.- Pour ce qui concerne les murs de quai existants, le Port de Bruxelles coordonne annuellement une inspection visuelle de ces murs par un agent qualifié et une inspection en continu par les équipes de la capitainerie présentes au quotidien sur la voie d’eau. À la suite de ces inspections, le Port est parfois amené à faire intervenir des équipes de plongeurs pour vérifier les structures immergées quand des indices font soupçonner un problème. En plus, une inspection des berges est réalisée deux fois par an.

En fonction des constatations, les mesures spécifiques sont mises en œuvre, soit dans le cadre du contrat de stock d’entretien de la voie d’eau – un contrat de l’ordre de 300.000 euros par an – pour des questions liées à l’équipement des murs de quai (bollards d’amarrage, bois d’accostage, échelles), soit via le plan d’investissement pour des travaux structurels.

Le Port est également attentif à réaliser les travaux de dragage nécessaires pour garantir l’accostage des bateaux au pied des murs de quai.

Conformément au plan directeur, le Port poursuit la construction de murs de quai. Ainsi, en 2013- 2014, 275m de murs de quai ont été construits entre le pont de Buda et la frontière régionale nord, le long des terrains anciennement occupés par Carcoke, dont 175m de quais maritimes avec un tirant d’eau de 6,50m, et 100m de quais pour la navigation interne à 4,50m. Ces quais sont construits selon les besoins pressentis des futurs utilisateurs et dans l’optique de développer de nouveaux trafics. Pour ce faire, un quai a été renforcé dans le bassin de Biestebroeck à Anderlecht pour permettre le débarquement de conteneurs et de palettes favorisant le développement de filières de distribution urbaine s’appuyant sur la voie d’eau.

M. Gaëtan Van Goidsenhoven (MR).- Je vous avais interrogé sur les budgets nécessaires chaque année pour parer aux problèmes de dégradation des quais et procéder à leur réfection. Si vous ne disposez pas de ces chiffres, pourriez-vous me les faire parvenir ? 

M. Rudi Vervoort, ministre-président.- Ce sera fait.

 

Pour retrouver le texte dans son intégralité, cliquez ici.
CRI COM (2014-2015) n°72, Mars 2015, pp. 54-57

Auteur/autrice

y.cheddad@mrsenat.be

Publications similaires

Le boulevard Sylvain Dupuis : voirie régionale dont la dangerosité continue malheureusement à provoquer de graves accidents

Cela fait des années que l’aménagement de cette voirie régionale provoque de graves accidents. J’ai interpellé le Ministre Pascal Smet pour savoir...

Lire la suite

Nouvelle application mobile de la STIB : est-ce normal de lancer une application lorsque celle-ci est à ce point dysfonctionnelle ?

De nombreux usagers de la STIB m’ont sensibilisé à l’égard des multiples dysfonctionnements de l’application de la STIB lancée en octobre dernier....

Lire la suite

Le nouveau contrat de gestion de Kanal laisse entrevoir un projet ultra-subsidié dans lequel la Région continue envers et contre tout à faire cavalier seul

Je suis évidemment favorable au développement de cet ambitieux projet, dont l’objectif est de placer la culture au centre de la ville...

Lire la suite

Pratiques commerciales scandaleuses réalisées par certains magasins d’animaux !

Lors du week-end du « Black Friday » qui s’est tenu mi-novembre , le magasin en question a estimé naturel de participer à ces...

Lire la suite

Au Parlement bruxellois, j’ai défendu au nom du MR notre position en faveur de l’élargissement du métro !

En commission du Parlement bruxellois ce lundi 28 janvier, j’ai défendu la position du MR sur le projet d’extension du métro d’Albert...

Lire la suite

Avec le renoncement du projet de terminal Ro-Ro, le Gouvernement prépare le secteur des revendeurs de voitures à un lent étranglement

La DH se fait l’écho de mon interpellation du Ministre Président Vervoort sur la question de l’abandon du projet de terminal RO-RO...

Lire la suite